Actualités

 
twittlikeplusone
23/11/2015
Les bateaux qui volent, ce n’est pas demain c’est déjà aujourd’hui!
Le multicoque a connu et connaît un développement important qui se constate de l’école de voile à la coupe de l’América : les parkings des clubs sont majoritairement composés de multicoques et les offres de pratique sont très variées. La coupe de l'America en adoptant le multicoque : AC 45 et 72 puis 62 le temps d’un dessin, pour finalement se fixer sur un AC48 a imprimé de réelles avancées technologiques et développé la Youth AC45 america’s cup. La Little Cup en Classe C n’est pas en reste également : le laboratoire de vol qu’il est devenu le rend encore plus attractif. Ainsi une génération de nouveaux multicoques se sont vus pousser des ailes , comment s'y repérer?

L’évolution technologique, avec les « skimming » et « flying ou full foiling» boat : les bateaux semi volant ou volant, marque une transition importante dans le paysage du multicoque. Pour autant les « archimédiens » ne disparaissent pas de la planète multicoques : diam 24 pour le tour de France à la voile, belle santé de la F18 : 180 inscrits de 5 continents au Mondial F18 2015 à Kiel, presque autant en Italie pour le Mondial Classe A, Hobie cat 16, Dart 18…restent également des valeurs sures.

 

Enfin, l’évolution vers le full foiling n’est en rien l’apanage des multicoques, dériveurs, planches à voiles, kite ont eux aussi effectués leur « révolution » et volent depuis longtemps…Les moths présentent d’ailleurs des solutions techniques tout à fait originales. Les IMOCA également voient de drôles d’appendices leur pousser, les versant dans la gamme des skimming…



 
Document joint :
La classification des multicoques
Adobe Acrobat
5659 KoLa classification des multicoques
Adobe Acrobat
5659 Ko
Samedi 16 Janvier 2016


Dériveur soloDériveur doubleVoile radiocommandéeHandivalideCatamaranHabitableFunboardPlanche à voileKiteboard
CDV 35CDV 22CDV 29CDV 56